Pour être en règle, tout véhicule doit être couvert par une assurance auto comprenant, a minima, une responsabilité civile. Si la plupart des conducteurs optent pour une formule classique annuelle, certains se mettent en quête d’une simple couverture provisoire. Nous vous donnons quatre situations fréquentes qui peuvent vous amener à souscrire une assurance voiture temporaire.

En cas de voiture utilisée de façon occasionnelle

Si le marché dispose d’un large éventail en matière de couverture auto, la plupart des offres concernent des formules annuelles. Néanmoins, il est tout à fait possible de souscrire une assurance voiture temporaire provisoire dans certaines situations particulières.

Le cas des véhicules remisés en lieu sûr, privatisé et sortis occasionnellement est relativement fréquent. Pour sortir votre vieille voiture ou votre véhicule d’occasion le temps d’un week-end ou de courtes vacances, les assurances courte durée sont idéales.

Notez toutefois qu’elles n’offrent qu’une garantie minimale, généralement limitée à la responsabilité civile. Par ailleurs, elles sont soumises à conditions. Le plus souvent, elles ne s’adressent qu’aux individus :

  • Âgés de plus de 21 ans ;
  • Titulaires du permis de conduire depuis plus de deux ans ;
  • Recherchant une couverture de moins de trois mois.

Outre ces quelques conditions phares, les offres se veulent accessibles et peuvent être souscrites en ligne.

Résiliation ou suspension : un tremplin vers un nouveau contrat

Après un choc ou un accrochage, de nombreux automobilistes se voient sanctionnés par leur compagnie d’assurance habituelle. Après une suspension ou une résiliation de contrat, il peut être très difficile d’en retrouver une. En attendant de dénicher le bon plan, les conducteurs doivent pouvoir circuler tout en étant en règle. Dans ce cas, souscrire une assurance auto temporaire peut être une solution judicieuse. Avec ses garanties basiques, elle offre le temps nécessaire pour retrouver un contrat plus complet.

Lors d’un voyage en zone non couverte par l’assurance classique

Chaque année, les vacanciers sont de plus en plus nombreux à privilégier la voiture pour gagner leur lieu de séjour. Généralement, leurs contrats d’assurance couvrent toute la zone Europe, excluant la Suisse et les pays hors CEE.

Pour circuler temporairement ailleurs, il est indispensable d’assurer ses arrières en souscrivant une assurance auto. À cet effet, vous pourrez souscrire une assurance auto temporaire provisoire. Celle-ci vous couvrira tout le temps que dureront vos vacances à l’étranger.

Lors de l’importation d’une voiture étrangère bénéficiant d’une immatriculation provisoire

Avec la libre circulation des biens, le nombre de véhicules importés (ou exportés) ne cesse de croître. Que votre voiture soit en transit ou à destination, il est essentiel de l’assurer à chaque étape de son périple. Pour cela, l’assurance auto temporaire s’avère particulièrement intéressante.

Souple et facile à souscrire, elle est particulièrement utile en cas d’immatriculation temporaire. En effet, elle vous garantit d’être en règle en attendant de recevoir votre carte grise définitive.

Toutefois, il est essentiel de garder en tête qu’elle ne confère qu’une couverture minimale. Aussi, en cas de vol, de dégradation ou d’incident matériel lors du transport de votre voiture, vous ne pourrez pas compter sur une quelconque indemnisation.

Pour souscrire une telle assurance, vous devez remplir certaines conditions. Aussi, vous pouvez y souscrire facilement en ligne.