Le recours à un contre-expert incendie est une possibilité que vous offre la législation en matière d’assurance en cas de doute sur le rapport que vous remet votre assureur. Des honoraires doivent être versés au professionnel qui réalise cette contre-expertise. Qui de vous ou de la compagnie d’assurance devra régler les frais du contre-expert incendie ? C’est à cette question que répond de façon succincte cet article en vous fournissant les informations nécessaires.

Contre-expert : des honoraires normalement à la charge de l’assuré

Il vous appartient de payer les frais de l’intervention d’un contre-expert incendie en tant que souscripteur d’une assurance habitation. Un assuré qui s’estime lésé dans le cadre d’une indemnisation en cas de sinistre peut faire appel à ce type de professionnel pour effectuer une contre-expertise. La loi sur les assurances vous donne ce droit lorsque vous êtes en désaccord avec le montant proposé par votre assureur pour vous indemniser. C’est donc à vous d’en supporter les charges dans la mesure où cet expert indépendant de votre compagnie d’assurance intervient à votre demande.

Vous devez toujours prévoir le paiement des honoraires de l’expert que vous contactez pour l’établissement de cette contre-expertise à l’amiable et contradictoire. Il en sera toujours ainsi à moins que votre contrat d’assurance vous en décharge totalement ou partiellement. De plus, vous pouvez être contraint à assumer les frais du travail d’un contre expert incendie si ce dernier est choisi par un juge dans le cas d’une procédure devant les tribunaux. Il convient par ailleurs de souligner que vous devez obligatoirement informer votre assureur de votre souhait de faire intervenir un contre expert incendie. Votre intention de réaliser une contre-expertise peut être notifiée à votre compagnie d’assurances de deux manières. Vous pouvez ainsi opter pour une notification par :

  • une simple lettre ;
  • ou une lettre avec accusé de réception.

Le respect de cette étape est obligatoire et nécessaire.

Des frais réglés par la compagnie d’assurance dans certains cas bien spécifiques

Bien que les frais d’une contre-expertise incendie soient à la charge de l’assuré, cette obligation peut également incomber à l’assureur. En d’autres termes, l’assurance paie les honoraires de ce professionnel si le contrat de l’assuré comporte une garantie honoraires experts. Il faut par conséquent prendre le temps nécessaire pour lire attentivement les différentes clauses du contrat auquel vous souscrivez. Une telle démarche vous permet de vous engager dans la procédure de contre-expertise en parfaite connaissance de cause. Certains assureurs mentionnent dans le contrat la quotité des frais à payer au contre expert incendie quand il intervient à l’initiative de l’assuré.

contre expert incendie

Dans ce cas, les honoraires sont supportés à la fois par l’assuré et la compagnie d’assurances. Pour d’autres assureurs, la garantie honoraires expert incluse dans le contrat est synonyme d’une prise en charge intégrale des frais occasionnés par le recours à la contre-expertise. Dans le cadre d’une procédure judiciaire, l’assurance paie également le contre expert incendie. Toutefois, il convient de préciser que l’assureur ne prend pas seul en charge les frais de cette opération de contre-expertise sollicitée par le tribunal. Le règlement des honoraires est partagé entre les deux parties au contrat que sont l’assuré et la société d’assurance.

Comment se passe une contre-expertise incendie ?

Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec la première expertise réalisée par votre assureur et vouloir demander une contre-expertise, afin d’espérer obtenir une indemnisation à la hauteur de vos espérances. Comme vous l’avez vu sur cette page, votre assureur peut prendre en charge en partie ou totalement la seconde expertise que vous avez souhaitée, en fonction du contrat que vous avez souscrit. Mais comment cela se passe réellement ? Pour vous expliquer cela concrètement, prenons l’exemple de cette société : https://www.eab.expert/contre-expertise/expertise-apres-incendie-pour-particuliers-et-entreprises-en-belgique/. Elle est spécialisée dans la contre-expertise incendie en Belgique, ainsi qu’au Grand Duché du Luxembourg et notamment :

  • Namur
  • Bruxelles
  • Charleroi
  • Liège
  • Waterloo

Il suffit que vous les appeliez pour leur expliquer votre situation, pour que vous puissiez convenir d’un premier rendez-vous sur le lieu du sinistre. La première visite est toujours gratuite et très rapidement pour pouvoir agir au plus vite. Vous pouvez les contacter par le formulaire sur leur site, mais il est préférable de le faire par téléphone. Chaque expertise est unique car les dégâts et les histoires ne sont jamais les mêmes. C’est pour cela que vous aurez affaire à des professionnels à votre écoute. Une fois que le dossier d’expertise sera lancé, vous serez tenu au courant du suivi. Une fois que l’expertise sera terminée et passée en commission avec la rédaction d’un procès verbal d’expertise, vous recevrez la facture de cette contre-expertise si c’est à vous de la payer, sinon cela sera votre assureur qui la recevra à votre place. Quoi qu’il arrive, elle devra être acquittée dans les 30 jours. En cas de longue procédure, comme cela peut arriver parfois, l’équipe d’expert de la société restera à vos côtés jusqu’à la fin. N’hésitez pas à les joindre. Ils sont joignables à tout moment.